Les financeurs institutionnels de L’Etape

L’Etape exerce ses activités, à Nantes et en Loire-Atlantique, dans un but non-lucratif et en référence à son projet associatif validé par l’assemblée générale de L’Etape. Découvrez les différents financeurs institutionnels de l’association.

Des financements contractuels

L’Etape exerce des missions d’intérêt général et d’utilité sociale dans le cadre d’une relation contractuelle avec les différentes institutions publiques. Celles-ci autorisent et financent les activités de l’association selon la règlementation en vigueur.
L’Etape agit dans plusieurs secteurs d’activités. A ce titre, elle est en lien avec :

  • l’Agence régionale de Santé des Pays de la Loire, dans le champ du handicap ;
  • le Conseil Départemental de Loire-Atlantique, dans le champ du handicap et de la protection de l’enfance ;
  • la Direction départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DDETS), dans le champ de l’insertion des personnes vulnérables ;
  • la Protection Judiciaire de la Jeunesse
  • et la Préfecture des Pays de la Loire dans le champ de la protection judiciaire des mineurs et des personnes vulnérables.

Une action en partenariat

Au-delà de ces relations contractuelles, L’Etape se positionne comme partenaire des pouvoirs publics dans l’élaboration des politiques sociales et médico-sociales. L’Etape est dans une démarche permanente d’adaptation, de recherche et d’innovation : par des modalités réinventées au service des personnes accompagnées, au service de publics nouveaux et/ou sur des territoires diversifiés. Elle a à cœur de contribuer à faire remonter les besoins sociaux qu’elle observe. Elle s’efforce de proposer de nouveaux dispositifs, de nouvelles modalités d’accompagnement des personnes en situation de fragilité en Loire-Atlantique aux financeurs institutionnels.

Rendre compte de son activité

Comme défini dans le projet associatif, « L’Etape, par son conseil d’administration et le comité de direction, garantit, répond et rend compte de la réalisation de ses missions vis-à-vis des bénéficiaires et des pouvoirs publics. Elle recherche et détermine des modes d’évaluation de l’accompagnement et des prestations réalisées. Cette évaluation mesure l’adéquation des réponses aux besoins des personnes et montre la « plus-value » sociale produite. Elle répond aux obligations règlementaires d’évaluation et d’amélioration continue de la qualité. »
L’Etape est vigilante à rendre lisibles ses moyens, ses méthodes et ses résultats. Les équipes professionnelles des établissements sont partie prenante de cette évaluation dans une recherche de meilleure efficience.
A ce titre, L’Etape publie ses rapports d’activité lors de son assemblée générale annuelle.

Qui sommes-nous ?Nos équipes

Qui sommes-nous ?Nos partenaires

Qui sommes-nous ?Historique