Des valeurs associatives au service de la solidarité

La personne humaine, dans toutes ses potentialités, est au centre des conceptions de L’Etape. Nous faisons de l’accès aux droits une priorité en termes de logement, de santé, d’éducation, de bien-être et d’insertion dans la région nantaise.

Depuis 1958, quatre valeurs fondent l’action de L’Etape : l’humanisme, la laïcité, l’insertion et la citoyenneté. Nous sommes une association d’aide sociale et solidaire.

L’humanisme

La personne humaine dans toutes ses potentialités est au centre des actions de L’Etape. Celles-ci reposent sur la conviction que chaque personne, si on lui en donne les moyens, a l’aptitude et la capacité à évoluer.

Cette affirmation implique une attitude de respect, de solidarité et de bienveillance vis-à-vis d’elle, conditions indispensables pour lui permettre de devenir actrice de sa propre existence.

Les personnes dans leurs fragilités, leurs différences et leurs difficultés sociales sont au cœur de l’intervention de L’Etape. 

La laïcité

La laïcité garantit à chacun la liberté de conscience, la liberté d’opinion et de croyances (religieuses et/ou philosophiques). Elle incite au respect des autres et de soi-même et favorise la tolérance mutuelle. Elle contribue à construire une société plus inclusive, elle est le socle du vivre-ensemble.

L’Etape veille à appliquer la non-discrimination en luttant contre les exclusions fondées sur le genre, la race, l’origine ethnique, la religion, le handicap…

L’insertion 

L’action de L’Etape est enracinée dans une idée-force : l’insertion.

Elle tend à développer une diversité de solutions, et veiller à l’accès au droit commun (aides financières, logement, éducation, ainsi que l’accès à la culture, au numérique…) des personnes qu’elle accueille afin de favoriser leur insertion de manière globale.

L’insertion est un agir situé dans un processus actif, acte social posé par la personne elle-même, acte inscrit dans une durée ; c’est une dynamique au sein de la société.

Insérer, en permettant à la personne :

  • D’être acteur, d’entrer dans un parcours d’accompagnement, de vivre cette étape comme une expérience sécurisante, lieu d’apprentissage de la relation humaine, de rompre avec une vision négative de soi-même, d’agir pour restaurer «l’image de soi», d’apprendre à retrouver du plaisir et la satisfaction d’être.
  • D’intégrer des contraintes de la réalité et, en s’y confrontant ; de s’inscrire dans un système social régi par l’échange ; de développer le sentiment d’appartenance et d’utilité sociale, d’agir sur le social et créer du lien, support à la relation d’aide, en étant acteur de son parcours de vie.
  • D’intégrer un espace de confiance, un lieu de mise à l’abri, d’accomplir une pause dans le parcours avec une écoute qui favorise sa parole.

La citoyenneté

L’exercice de la citoyenneté fait partie des droits fondamentaux que défend L’Etape : permettre à la personne de trouver sa place dans la cité, d’apprendre ou de réapprendre à vivre et habiter, en exerçant ses droits et en assumant ses devoirs, de re-devenir et être citoyen. Il s’agit de permettre aux personnes accompagnées de prendre part à la transformation de la société. Cette position passe par une mise en pratique au sein même de l’association et des services, en favorisant la participation des personnes aux décisions qui les concernent, au fonctionnement et à la vie des établissements.

Acteur économique social, solidaire et responsable

L’association L’Etape, association d’aide sociale et solidaire bénéficie d’un agrément en qualité d’Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale en Loire-Atlantique. Elle s’est par ailleurs engagée dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) depuis 2015 et fait de l’intérêt général une priorité.

Paroles de…

Nos missions

Qui sommes-nous ?