Une Assemblée générale 2020 en comité restreint mais dynamique !

Accueil de 4 nouveaux administrateurs- observateurs et témoignage du « Chez soi d’abord » qui héberge des personnes ayant un parcours de vie à la rue et souffrant de troubles psychiques.

Septembre 2020 nous a permis de nous rencontrer en plénière « restreinte » pour faire le bilan de l’année 2019.  Découvrez notre rapport d’activité 2019.

Le 29 Septembre 2020 avait lieu l’assemblée générale de L’Etape en comité restreint, COVID-19 oblige. Exceptionnellement, nous n’avons pas pu l’ouvrir aux salariés (hormis le comité de direction et les élus du CSE), aux personnes accompagnées et aux partenaires.

Accueillir de nouveaux administrateurs-observateurs

Des administrateurs actuels ont eu l’occasion de faire connaître l’association L’Etape autour d’eux. A la suite de rencontres, 4 personnes ont souhaité devenir administrateur- observateur pour une durée d’un an. A la suite de cette période de découverte de L’Etape, elles en feront le bilan avec les administrateurs et pourront éventuellement présenter leur candidature à la prochaine assemblée générale. Bienvenue à eux/ elles !

Zoom sur le nouveau dispositif « Un chez- soi d’abord », pour des personnes en situation de grande précarité et souffrant de troubles psychiques

Après le rapport moral de Didier Gendron, Président, le coordinateur, l’infirmière et une personne hébergée par le dispositif « Un chez-soi d’abord » nous ont permis de mieux cerner son fonctionnement :

  • le futur hébergé visite plusieurs logements pour choisir celui dans lequel il se sent bien,
  • il est aussi accompagné par une personne ayant vécu à la rue, membre de l’équipe (cf. Pair aidance)
  • un accompagnement 24h/24 en cas de besoin.

Jean Montfort, administrateur de L’Etape est aussi administrateur du GCSMS « Un Chez-soi d’abord ». Il nous a décrit les grandes lignes de création du dispositif qui est novateur sur plusieurs points :

  • d’une part en maintenant l’inconditionnalité de l’accès au logement, il pose le logement comme déterminant structurel de la santé mais au-delà comme base à l’amélioration de l’état de santé, en ne posant pas de limite de temps à l’accompagnement,
  • en demandant une gestion par un groupement pluridisciplinaire il vise la notion de parcours de santé,
  • enfin en validant l’intégration de médiateurs de santé pair dans les équipes professionnelles, il reconnait l’apport du savoir expérientiel et valorise les compétences des personnes elles-mêmes dans leur trajectoire de rétablissement en santé mentale.

Temps forts de 2019

La directrice de L’Etape, Véronique Lambert, a tracé les grandes lignes qui ont marqué la vie de l’association en 2019.

L’Etape comptait 168 salariés en CDI dont 65% de femmes, 55 personnes en CDD, 40 stagiaires et 116 salariés en formation.

Temps forts en 2019 :

  • le dialogue social et la gouvernance : Mise en place du Comité social et économique et Renouvellement du Bureau
  • la Communication : Site internet et Réseaux sociaux
  • les Services supports : Nouveau poste de Responsable ressources humaines, Diagnostic sur le patrimoine immobilier et Nouveau progiciel- métiers.

Perspectives de travail en 2020

  • la RSE : le développement durable et environnemental
  • la Gouvernance et le dialogue social : séminaire des administrateurs et mise en place du CSE
  • les aspects Financiers : mise en place de l’EPRD, d’un nouveau CPOM tripartite dans le champ du handicap
  • des Projets : pour les jeunes vulnérables, un poste de « coordinateur des actions culturelles », un poste de « responsable des projets inclusifs », un nouveau GEM.

Publié en décembre 2020.

Autres actualités
ESAT L'ETAPE TOURNIERE "Ici, on s'adapte !"
ESAT L'ETAPE TOURNIERE Episode #3 : la blanchisserie de l'ESAT...
L'Etape Centre Habitat Accompagner le vieillissement des...